EN FAIT JE SAIS PLUS VRAIMENT OÙ J’EN SUIS

 

PLACÉ UN SOLEIL COUCHANT ENTRE LES JAMBES D’UNE FILLE POUR PARLER D’ASTUCES ÉCOLO,
JE NE SAIS PAS VRAIMENT SI ÇA FAIT SENS.
POURQUOI ENTRE SES JAMBES ?
EST-CE UNE FAÇON DE RECONNAÎTRE QUE LE SOLEIL ET LA CHATTE DES FEMMES SONT L’ORIGINE DE LA VIE ?

MAIS QUEL EST LE RAPPORT AVEC LES ASTUCES ÉCOLO ?

QUEL EST LE RAPPORT AVEC LES ASTUCES ÉCOLO ?

QUEL EST LE RAPPORT AVEC LES ASTUCES ÉCOLO ?

QUEL EST LE RAPPORT AVEC LES ASTUCES ÉCOLO ?

QUEL EST LE RAPPORT AVEC LES ASTUCES ÉCOLO ?

EN FAIT JE SAIS PLUS VRAIMENT OÙ J’EN SUIS.

GOOGLE SHITS

IL Y AVAIT BIEN LONGTEMPS QUE NOUS N’ÉTIONS PAS ALLÉS CONSULTER L’ÉTAT DE NOTRE GRAND INCONSCIENT COLLECTIF DANS LES MÉANDRES DES INTERNETS.

NOUS VOILÀ BIEN RASSURÉS, NOUS SOMMES TOUJOURS AUSSI STUPIDES/NAÏFS/ANGOISSÉS/TORDUS.

FLORILÈGE DES QUESTIONS QUE SE POSE LA FRANCE AUJOURD’HUI, FIN DE L’AN 2016.

TOUT VA BIEN. TOUT-VA-BIEN. TOUT VA BIEN ON VOUS A DIT. TOUT VA TRÈS BIEN. JE LE RÉPÈTE UNE DERNIÈRE FOIS, TOUT VA BIEN !

moules

LES GRANDES QUESTIONS EXISTENTIELLES I –
COMBIEN SERVIR DE MOULES PAR PERSONNES POUR LE DINÉ DE NOËL ? EST-CE QUE CE MONDE EST SÉRIEUX ? DOIS-JE RIRE ? OU M’ÉVISCÉRER ? DOIS-JE PRENDRE DU RECUL ? OU PLEURER DES LARMES DE SANG ?

titine

LES GRANDES QUESTIONS EXISTENTIELLES II –
QUI EST TITINE ? UN ÊTRE UNIVERSEL ? UN ESPRIT SUPÉRIEUR ? L’ESSENCE DE NOS ÂMES ? NOTRE MÈRE À TOUS ? DIEU ?
MENTION SPÉCIALE POUR « UNE FEMME ».

hommes-les-grandes-questions-naives

LES GRANDES QUESTIONS EXISTENTIELLES III –
LES QUESTIONS FONDAMENTALES SONT LES PLUS SIMPLES ET LES PLUS PROFONDES. MAIS INTERNET ET SURTOUT GOOGLE NE SERONT MALHEUREUSEMENT JAMAIS EN MESURE DE RÉPONDRE À UN TEL QUESTIONNEMENT. CF CI-DESSOUS.

poissons-les-grandes-questions-existentielles

LES GRANDES QUESTIONS EXISTENTIELLES IV –
GOOGLE, MOTEUR DE RECHERCHE RAPIDE ET FONCTIONNEL, VIENDRA AU SECOURS DES PARENTS DÉMUNIS FACE À UN ENFANT D’ENVIRON 5/6 ANS . POUR LA SUITE…

caca-les-grandes-questions-existentielles-1

LES GRANDES QUESTIONS PRATIQUES I –
SI CETTE QUESTION EST DRÔLE, ELLE SURTOUT INQUIÉTANTE POUR CELUI QUI SE LA POSE. CELA SOUS-ENTEND QU’UN JOUR, CETTE PERSONNE S’EST TROUVÉE DANS UNE SITUATION SUFFISAMMENT EMBRASSANTE POUR REMETTRE EN CAUSE SA FAÇON DE FAIRE CACA. DÉBROUILLEZ-VOUS AVEC ÇA.

noisette-les-injustices-2

LES GRANDES QUESTIONS PRATIQUES II –
L’ÉLÉMENT LE PLUS INQUIÉTANT DE CETTE QUESTION EST SANS CONTESTE LE « MES » DE « MES NOISETTES ». AINSI DE QUELLES NOISETTES PARLE CETTE PERSONNE ?
MENTION SPÉCIALE POUR LES GAUFRES MOLLES.

wtf

LES GRANDES QUESTIONS PRATIQUES III –
NOUS POUVONS TROUVER LÀ, JE PENSE, LA RÉPONSE À LA CONSTRUCTION DES PYRAMIDES EGYPTIENNES. CE N’ÉTAIT DONC QUE ÇA.

si-je-change

LES GRANDES SENTENCES MORALISATRICES I –
MERCI.

LEARN TO SAY ‘FUCK YOU’ TO THE WORLD ONCE IN A WHILE

« Learn to say ‘Fuck You’ to the world once in a while »

Sol LeWitt

soinsintimes
Les soins intimes, ce que cela signifie, ce que l’on vend sous ce nom.
La peur, le dégoût, la question : comment est-on une femme aujourd’hui ?
Je ne sais pas, mais avec tous les paradoxes que je contiens en tant qu’être humain,
il m’arrive de ressentir le besoin urgent d’envoyer péter ce genre de symbole pesant.
Parce que je ne suis pas heureuse que des centaines de milliers de femmes portent des tampons toxiques en se disant qu’elle sont hyper libres.
JOKE.

JOKE.

I’m a slave 4 U //  HIT ME BABY .. WORK BITCH .. = FAUX ;
Pose ton tampax sur la table comme d’autres posent leurs couilles.
Abandonne-le. Tu n’en plus besoin.

L’ÉGALITÉ DU SEXE C’EST CONNAÎTRE CELUI DE L’AUTRE

 

Je ne me pose pas que des questions inutiles

Si Bruce Lee se prend pour de l’eau, on peut se demander si :

– Peut-on porter Bruce Lee à ébullition ?

– Bruce Lee peut-il être filtré ?

– Bruce Lee est-il potable ? Comment pourrait-on le déterminer ?

– Bruce Lee contient-il de l’azote ?

– Bruce Lee laisse-t-il des dépôts calcaires ?

– Porté à une température inférieure à 0° Bruce Lee gèle-t-il ?

– Peut-on arroser des plantes avec Bruce Lee ?

– Bruce Lee est-il recyclable ?

– Est-il possible d’ajouter du dioxyde de carbone à Bruce Lee ?

– Bruce Lee a-t-il un pH neutre ?

– A l’état de stagnation, Bruce Lee pu-t-il ?

– Bruce Lee provoque-t-il des infiltrations ?

– Dans les égouts Bruce Lee est-il profondément toxique ?

– Bruce Lee peut-il se transformer en théière ?

– Bruce Lee peut-il cuire en 9 minutes 500 grammes de « radiatori » ?

– Bruce Lee peut-il faire avancer un train ?

– Peut-on se vaporiser Bruce Lee au visage en cas de canicule ?

– Peut-on se laver avec Bruce Lee ?

– Bruce Lee peut-il être aromatisé ?

– Peut-on irriguer un champ de betterave avec Bruce Lee ?

– Bruce Lee est-il plus consommé après avoir mangé de la viande de grison ou du jambon de Bayonne ?

– Au contact de Ricard, Bruce Lee devient-il jaune ?

– Si Bruce Lee tombe dans un champ de menthe devient-il une menthe à l’eau ?

– Si Bruce Lee entre en contact avec un cachet d’aspirine UPSA devient-il effervescent ?

– Sommes-nous tous composés de 60% de Bruce Lee ?

– Partons du principe que dix litres de Bruce Lee tombe sur un tee-shirt, Bruce Lee serait-il mon tee-shirt ?

– S’il venait de la ville de Contrex, Bruce Lee serait-il le réflexe minceur ? Un indice viendrait-il du fait que Bruce Lee ne se mélange jamais à l’huile ?

– Bruce Lee passe-t-il au travers de la roche volcanique ?

– Quand Bruce Lee s’endort un être s’éveille-t-il ?

– Quand Bruce Lee est en dépression tombe-t-il en goutte ?

– Bruce Lee représente-t-il 70,7% de la surface du globe ?

– Porté à évaporation, Bruce Lee formerait quel type de nuages ? Et au quel cas, s’il entrait en contact avec une colonne d’air froid provoquerait-il un orage ?

– Bruce Lee est-il la maison des poissons ?

– Grâce à un extracteur d’humidité est-il possible de recueillir Bruce Lee ?

– Pourquoi Bruce Lee ne se trouve-t-il jamais dans le désert ?

– Vue de l’espace Bruce Lee est-il bleu ?

– Peut-on remonter aux sources de Bruce Lee ?

– Il y a 4,6 milliards d’années Bruce Lee existait-il sous forme de particule dans l’univers ?

– Y’a-t-il des traces de Bruce Lee sur Mars ?

– BRUCE LEE EST-IL À L’ORIGINE DE LA VIE SUR TERRE ?

brucelee960

SELFIE#1 : L’Art Nombriliste

selfie#2

Ceci est une photo.
↳ De moi.
↳ En train de me regarder.
↳ En train de me regarder prendre une photo.
↳ Une photo de moi.
↳ Ceci est donc une photo.
↳ De moi.
↳ En train de me regarder.
↳ En train de me regarder prendre une photo.
↳ Une photo de moi.
↳ ETC﹏﹏﹏﹏﹏﹏﹏﹏﹏﹏
❀❀❀ Bienvenu dans la boucle de mon ego ❀❀❀

Est-ce que c’est :
un autoportrait ? 〈〈〈  Ou de la grosse branlette ?
Est-ce que les gens font ça :
pour faire semblant de prendre du recul ?
〈〈〈  Ou pour regarder leur propre vie s’étaler sur internet ?
Je n’ai pas peur de faire ce genre de photo, j’ai peur que ça finisse par me rendre STUPIDE.
Est-ce que je préfère les gens qui montrent leurs culs ou les gens qui étalent leurs souffrances ?
Est-ce du narcissisme ou un acte sans conséquence ?
Les fausses pudeurs.
La masturbation.
Se faire gonfler les parties.
Confessions INTIMES.
Savoir que les autres savent.
Savoir que les autres savent que tu sais qu’ils savent.
Des boucles ⇢⇢⇢ Des rubans de Möbius ⇢⇢⇢ 
Juxtaposition primaire d’éléments qui forme, en fait, un puzzle évident.
Les désirs, les fantasmes, à peine cachés, les névroses, les histoires de ta vie.
Je ne suis pas vieux jeu, je ne suis pas contre.
Par contre je suis triste, et un peu perdue.
Parce que je ne sais pas ce que ça nous apporte,
À part le sentiment souverain d’être tous ♕ tout-puissant ♕.
Il y a les heures ou je te dirais que c’est le pire concentré de merde de toute la terre.
Il y a les heures ou j’accepte sans en avoir rien à faire.
Et il y a les heures ou je me dis que l’Art est mort, et que ceci n’est qu’une preuve supplémentaire de sa profonde dévastation.

http://www.esquire.com/blogs/culture/selfies-arent-art

http://www.vice.com/fr/read/prendre-des-photos-de-tout-et-n-importe-quoi-nique-notre-mmoire/?utm_source=vicefb

http://www.nytimes.com/2013/10/20/sunday-review/my-selfie-myself.html?_r=0

Orgueil et Préjugés

Dans ton amour, dans ta haine, dans ton âme, dans tes os, dans ta bouche, sous ton lit et au creux de tes aisselles, il y a la vie, il y a l’odeur, plein de couleurs et de la peur.

Et tu te caches et tu as honte, mais sous tes doigts tes questions grondent, alors tu te lâches mais moi je te vois, ruiner ta bonne éducation. Je le dirais à ta maman, que tu es un vilain garçon.

Les Africains

Les Chinois

Les Allemands

Les Espagnols 2

Les Russes

Les Américains 2

Les Suisses 2

Les Mexicains

bravo

DIY Fine Art / Tuto magic pour faire de l’art à la maison

Bonjour. Aujourd’hui, nous allons faire de l’art.

Le problème de l’art c’est que très souvent c’est cher, voir très cher. Personnellement je n’ai pas de compte en Suisse qui me permette de temps en temps une petite folie chez Sotheby’s. Donc que fais-je si j’ai quand même envie d’avoir de belles choses ? J’évite de me prendre pour Michelange en faisant un tuto pâte à sel. Ainsi, ayant une obsession personnelle autour du scotch mais attention pas le scotch pourri en petit rouleau transparent, non le vrai scotch en PVC souple et malléable, j’ai souvent besoin de scotcher des trucs. J’ai donc eu l’idée de fusionner mon obsession du scotch/avec mes pulsions de faire des folies chez Sotheby’s/avec une après-midi où j’avais rien à branler.
//ATTENTION CECI N’EST PAS UNE ACTIVITÉ DE COUPLE, GROS RISQUE D’EMBROUILLE POTENTIELLE//
Je me suis donc dis tiens et si je faisais un tableau avec du scotch ! Saugrenu, certes. Bon là sur le choix du tableau disons que ça a pas été très long. J’ai d’abord pensé faire un Picasso pas trop compliqué (LOL) puis finalement je me suis dis que c’était UN PEU prétentieux de ma part donc je me suis rabattue sur un Mondrian vachement simple (RE-LOL).

Here comes the Sun.

Donc sérieusement pour faire un vrai Mondrian à la maison il faut :
– Environ 3/4 rouleaux de scotch Tesa noir type isolant électrique
– Environ 2 rouleaux du même scotch en rouge
– Environ 2 rouleaux toujours idem en bleu
– Environ 2/3 rouleaux de jaune
– Une paire de ciseaux (les miennes sont massives, parce que je vois tout en grand, tu peux en prendre des petits)
– Une régle
– Un mètre de couture
– Un stylo effaçable à l’eau ou un crayon à papier
– Une calculette si t’aime pas le calcul mental
– Une version imprimé papier du tableau.

photo-5 copy

Donc ce qu’on va faire c’est ça :

Mondrian, Tableau 11 1921-5

Easy, des carrés et des lignes perpendiculaires. En fait pas trop. Avant de passer à la réalisation il faut faire une chose importante c’est préparer ton plan. Donc là tu vas prendre ta petite règle et mesurer l’INTÉRIEUR des carrés (donc sans les lignes noires). J’ai décidé de pas m’amuser à calculer la proportion des lignes noires, qu’il aurait ensuite fallut que je calcule par rapport à la largeur de mon scotch. A mes yeux l’important est que la proportion des carrés soit respectée. Ce qui m’a amené à ça (mon plan avec toutes les mesures intérieures des carrés+plus la longueur de quelques lignes) :

photo-6 copy

Le plan se lit de droite à gauche.

Perso j’ai pris les mesures et j’ai tout multiplié par 4, ce qui fait un scotchage d’environ 1 mètre sur 80 cm. J’ai aussi mesuré les bandes noires les plus longues, afin de pouvoir poser la base de la structure du tableau, notamment 1, 2, 3 et 4. Au moment de les couper et de les poser, j’ai pas fait les bandes d’un coup je les ai fait en deux parties égales, BEAUCOUP plus facile à manipuler. Et un conseil important avec le barnier c’est de ne pas tirer dessus, il est à la fois souple et élastique donc pour obtenir un résultat optimale il faut y’aller mollo.

Pour commencer, accrocher le mètre mesureur au mur juste à côté de là où on va scotcher va permettre de mesurer les premières bandes de scotch et par exemple de vérifier si la bande est droite par rapport à une arrête de mur.

photo-3 copy

photo-4 copy

Et là c’est le grand saut.

*

photo-7 copy

Sublime et énigmatique voici 1, 3 et 4.

*

photo-8 copy

On continu tout doucement et voici 2 plus quelques autres bandes. Je mets cette photo parce que ça permet d’illustrer une erreur à ne pas faire, c’est-à-dire de placer la bande horizontale tout en haut. Le MIEUX c’est de commencer par le bas et la gauche puis de monter en allant vers la droite. Ça laisse le champ ouvert et permet d’ajuster très facilement en cas d’erreur, avec la bande du haut tu es bloqué et si t’as couillé quelque part tu l’as dans le baba comme aurait dit ma grand-mère.

photo-16 copy

Le second truc très important c’est de ne pas trop s’attacher à la longueur des bandes. Une fois les bandes essentielles posées, le plus fundamental c’est de respecter la taille des carrés. Par exemple ici j’ai fais deux points sur le côté gauche de la bande verticale et deux points tout à gauche de l’image, ça m’a permis de savoir exactement où poser la bande horizontale. Il faut commencer par un carré dont il y a déjà un angle, ensuite mesurer en hauteur puis en largeur et trouver le point d’intersection. T’as plus qu’à poser ça genre easy.

photo-9 copy

Et voilà en gros le quadrillage une fois toutes les bandes noires posées ! Comme on le voit, malgré toute ma prudence, tout n’est pas absolument parfait nickel mais c’est aussi ça que j’apprécie avec ce scotch. Il y a quelque chose de souple dans la façon dont les lignes ne sont pas parfaitement droites que j’aime beaucoup, c’est très géométrique mais plus vivant.

photo-10 copy

Ensuite on passe à la phase de remplissage qui est ma foi beaucoup plus reloud mais tellement satisfaisante. Donc en fonction de la forme (carré, rectangulaire horizontale ou verticale) j’ai placé mes bandes de remplissage de haut en bas ou de droite à gauche. Là le rectangle bleu est horizontale donc je remplis à l’horizontale. Pour cela il faut simplement décoller les côtés noirs droit et gauche pour de l’horizontale ou les côtés bas et haut pour du verticale. Ensuite en rabattant les bandes noires tu masques et tu obtiens un truc nickel. (NOTE que ma manucure insensée est parfaitement alignée avec la bande que je suis en train de tirer. Sachant que ce n’était pas fait exprès je me jouis dessus.)

photo-11 copy

Exemple de résultat parfait. ahah.

*

photo-12 copy

Prenant ton mal en patience, tu continus à boucher les trous.
Et là tu vas te dire que j’ai un petit souci, mais. Depuis le départ je checkais le rendu vu de loin toujours du même point, c’est à dire en prenant deux mètres de recul du tableau en ligne droite. Et puis je suis allé prendre un peu de shnouff à bouffer et en revenant dans le salon je me suis rendu compte que vu du reste de la pièce, c’était vraiment pas du tout aussi cool. Sur la photo ça à l’air pas mal mais en réalité ça créait un déséquilibre sur tout l’espace mural. LOL.
Du coup j’ai recommencé sur un autre mur. LOL.
Je t’épargne les photos de la deuxième session qui sont identiques à la première.
Quoi qu’il en soit le résultat final donne ça :

photo-13 copy

Merveilleux n’est-ce pas ? J’apprécie les deux tuyaux le long du scotchage ça géométrise grave.

*

photo-14