Double panne sèche

Poneyland en voyage au Pays du Néant,
N’a plus du tout d’inspiration.
Poneyland souffre terriblement,
De rien avoir dans le caleçon.

Poneyland pleure,
Tout seul dans sa chambre
Mais il reste fier
Et endure avec Honneur

Quand se réveillera
Le génie dans son esprit,
Il écrira de nouveau
Ses petits poèmes de bandit.

Poneyland à posé les armes
Mais juste pour pas longtemps,
Car quand Poneyland reviendra
Et ben ce sera sanglant ! Yo !